Le Livre noir 2017 de l’UBT à l’origine d’une condamnation pour dumping social

Le 15 janvier dernier, le gérant de la firme de transport DV Trans a été condamné par le tribunal correctionnel de Bruges à une peine de prison de 12 mois avec sursis pour pratiques de dumping social.

Le tribunal a également prononcé des amendes pour plus de 650.000 euros, dont une amende effective de plus de 175.000 euros.

 

Tout vient à point pour qui sait attendre ... et enquêter

Dans son Livre noir de 2017 (« La route slovaque – Dumping social : le b.a.-ba », l’UBT avait déjà repéré la firme DV Trans. Nous étions arrivés à la conclusion qu’il s’agissait à l’évidence d’une société boîte aux lettres. Il n’y avait pas de personnel dans ses bureaux situés à Hattalova 12/A et une personne qui « desservait » plusieurs autres sociétés de transport venait y récupérer le courrier. Par ailleurs, l’adresse où la société était inscrite à Bratislava était un bureau inoccupé. La conclusion était claire et nette : nous étions en présence d’un cas indubitable de dumping social !

A la même adresse étaient en effet “logées” de nombreuses autres sociétés de transport qui se trouvaient dans le même cas. Ces entreprises avaient, elles aussi, été citées nommément dans notre Livre noir.

Il est réjouissant de constater que les services d’inspection ont capté les signaux que nous avons émis, qu’ils les ont pris à cœur et qu’ils en ont tiré les conclusions qui s’imposaient.

En effet, seule une politique intransigeante de la justice est à même de mettre un terme au dumping social pratiqué par les transporteurs dans le seul but de maximaliser leurs profits.