Perquisitions chez des transporteurs : enfin des actions concrètes dans la lutte contre le dumping social !

 

La Police judiciaire fédérale a procédé ce 14 mars à une série de perquisitions dans le secteur du transport dans le cadre de la lutte contre les pratiques de dumping social.

Et pas chez des “petits”. En effet, la firme Rosantra de Hamme, couronnée “Transporteur de l’année ”, aurait également reçu la visite de l’inspection. Voilà enfin un pas important dans la lutte contre le dumping social. Espérons que d’autres pas suivront rapidement !

Ce 14 mars, des perquisitions ont eu lieu chez des transporteurs qui, selon nos informations, travailleraient avec une société boîtes aux lettres slovaque. Nous apprenons qu’il s’agit notamment des firmes Van Dievel à Malines, Rosantra à Hamme et Maes à Dixmude. Frank Moreels : “Les recherches que nous avons menées nous-mêmes nous ont appris que de nombreuses firmes boîtes aux lettres sont établies à la même adresse, à savoir Hranicna 18 à Bratislava. Ce n’est pas un hasard car c’est également l’adresse d’ICS Real et d’ICS Trans, deux firmes d’un dénommé Alain Müller aux services duquel les entreprises belges auraient recours. Pour la petite histoire, nous avons retrouvé il y a déjà plusieurs années sur le site officiel du registre de commerce slovaque, www.orsr.sk, toutes les entreprises mentionnées aujourd’hui dans la presse … “

La route slovaque, dénoncée depuis des années par l’UBT !

Au cours des sept dernières années, l’UBT s’est rendue à plusieurs reprises en Slovaquie pour enquêter sur place. Frank Moreels : « Nous avons déjà publié deux Livres noirs sur le dumping social, que nous n’avons bien sûr pas manqué de remettre également aux ministres compétents ainsi qu’aux services d’inspection. D’une part, je me réjouis des perquisitions menées chez une série d’entreprises, d’autre part, je continue à penser qu’on a tardé trop longtemps à intervenir. Mais de toute façon, félicitations à tous les inspecteurs motivés qui n’ont pas “lâché le morceau” ainsi qu’à la police judiciaire fédérale. » Les Livres noirs publiés par l’UBT sont accessibles au public et peuvent être consultés sur le site de l’UBT en cliquant sur les liens suivants : Livre noir dumping social 2010 et Livre noir dumping social 2012 . L’UBT a d’autre part publié également un Livre blanc présentant 25 mesures contre le dumping social : Livre blanc

A vendre : firme boîte aux lettres

ISC Trans, la firme d’Alain Müller, est – coïncidence – établie également à l’adresse Hranicna 18, 82105 Bratislava. Dans un article publié dans le journal « De Tijd » du 21 décembre 2013, Müller niait les accusations de pratiques de dumping social : “J’aide les transporteurs belges à ouvrir un siège en Slovaquie dans un but de réduction des coûts. Je fais d’ailleurs la même chose au Portugal.” Frank Moreels: “ Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps avant qu’il soit mis fin à ces pratiques ?”

Et maintenant, madame Bulc ?

L’UBT a adressé fin 2015 une lettre à la Commission européenne au sujet des nombreuses firmes boîtes aux lettres installées en Slovaquie, l’empressant d’appliquer la directive européenne en la matière. Un peu moins de six mois plus tard, la Commissaire européenne en charge du transport, madame Bulc, répondait qu’il n’y avait pas de problèmes et que les autorités slovaques avaient retiré à une seule entreprise, une seule ( !), sa licence parce qu’il s’agissait d’une entreprise boîte aux lettres … Frank Moreels : “Nous avons manifestement à faire à un manque de volonté politique à différents niveaux. Espérons que l’action entreprise aujourd’hui ouvrira les yeux, y compris des membres des conseils d’administration des fédérations patronales. En effet, certains d’entre eux prodiguent activement des conseils sur la manière d’organiser ce genre de montages. Ce dont faisait d’ailleurs également état l’article paru dans ‘De Tijd’ auquel j’ai fait référence.”