MARINE MARCHANDE

L’UBT - Secteurs maritimes regroupe les officiers, les matelots, les maîtres d’équipage, les shoregangers et les autres gens de mer qui travaillent dans la marine marchande. La position juridique des marins est réglée au niveau international par la « Convention sur le travail maritime » (MLC - Maritime labour convention) que la Belgique a ratifiée en 2013. Si vous avez des questions concernant votre salaire, votre contrat de travail, vos congés compensatoires, vos impôts comme résident ou non-résident en Belgique, n’hésitez pas à vous adresser à l’UBT – Marine marchande. Vous pourrez compter sur un service de qualité et un vaste éventail d’informations.

L’UBT défend vos intérêts

Qui travaille en mer vit en mer. Les marins mènent donc une vie très spéciale. C’est pourquoi, des règles particulières ont été convenues afin de les protéger contre l’arbitraire des capitaines et des armateurs, et contre le chômage, la maladie et les accidents du travail. Mais pour les marins, il existe des règles particulières pour les protéger contre les risques spécifiques qu’ils courent : piraterie, navigation en zone de guerre, etc.

L’UBT représente environ 92 % des gens de mer occupés à bord de navires battant pavillon belge. La marine marchande belge connaît des conventions sectorielles conclues au sein de la commission paritaire de la marine marchande.

Les CCT suivantes sont actuellement d’application :

  1. Conditions de travail et de salaires des marins non)inscrits du pool et occupés à bord de navires marchands battant pavillon belge.
  2. Conditions de travail et de rémunération des capitaines et des officiers inscrits au pool belge des marins.
  3. Conditions de travail et de salaires des marins inscrits au pool des marins qui sont employés à bord des shortsea.
  4. Modalités de travail et de rémunération en cas d’occupation en zone de guerre.
  5. Modalités de travail et de rémunération en cas d’occupation en zone de piraterie.

Services

Service “indemnités d’attente”

L’UBT – Marine marchande exerce également la fonction d’organisme de paiement des indemnités d’attente des gens de mer qui se retrouvent sans emploi entre deux missions. N’hésitez pas à envoyer un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. si vous voulez en savoir plus sur la procédure à suivre.

Amarinage (s’habituer à la vie à bord)

Les étudiants de l’École supérieure maritime à Anvers se préparent à l’exercice d’un emploi à bord d’un navire de mer. Une fois obtenu leur diplôme, ils s’adresseront à un armateur ou un propriétaire d’un navire de mer pour leur offrir leurs services. S’ils parviennent à convaincre l’armateur de leurs compétences et de leur enthousiasme, ils pourront signer un contrat de travail avec lui. Mais contrairement aux employés de bureau ou aux ouvriers d’ateliers, ils séjourneront et travailleront pendant plusieurs mois consécutifs à bord d’un navire. Pour permettre aux étudiants de “goûter” à la vie à bord d’un navire et d’acquérir l’expérience pratique nécessaire, ils peuvent passer un temps à bord d’un navire pendant les périodes de vacances. Ce temps de stage est rémunéré via le pool des marins et l’UBT – Marine marchande fait office de service de paiement.

Service « Impôts »

Les marins passent souvent des mois en mer. Ce qui peut poser problème lorsqu’ils doivent remplir certaines formalités administratives, par exemple remplir la déclaration d’impôt annuelle. L’UBT – Marine marchande peut veiller à ce que votre déclaration soit rentrée à temps avec les pièces nécessaires. Ou demander un sursis au service fiscal compétent. N’hésitez pas à contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour toute information complémentaire.