Fermeture des parkings autoroutiers : et où les chauffeurs de camion doivent-ils prendre leur repos?

 

Hier on a annoncé la fermeture de nuit du parking autoroutier de Jabbeke, tout comme des parkings de Drongen et de Mannekensvere ...

Les communes de Landen (E40 Walshoutem), Dilbeek (E40 Grand Bigard) et même de Nivelles appellent, elles aussi, à fermer les parkings autoroutiers situés sur leur territoire.
Au nom de la sécurité... Mais elles semblent ignorer que les routiers doivent pouvoir être en mesure de prendre leur repos. La fermeture des parkings n’est pas la bonne solution !

Parkings autoroutiers : manque de sécurité, de places et de confort !

En 2007, l’UBT a publié son premier livre noir sur les parkings autoroutiers. En mars 2018, notre livre noir en était à sa septième édition. Frank Moreels, président de l’Union Belge du Transport, centrale affiliée à la FGTB : ”Ce n’est pas depuis hier que l’insécurité a envahi les parkings. L’UBT-FGTB demande depuis plus de dix ans déjà de sécuriser les parkings. Dans notre premier livre noir, sorti en 2007, nous étions déjà arrivés à la conclusion suivante : manque de places, manque de confort et aussi manque de sécurité ! Les années qui ont suivi n’ont fait que confirmer notre conclusion. La nuit et pendant les week-ends, il y a un manque de places de stationnement. Par conséquent, la fermeture d’un nombre croissant de parkings est une décision néfaste. Il faut d’urgence prendre d’autres mesures afin de permettre aux routiers de prendre leur repos en toute sécurité sur tous les parkings. Ce dont nous n’avons absolument pas besoin, c’est de céder à la panique.”

Créer l’insécurité au nom de la sécurité ...

Les routiers ont besoin de parkings sécurisés où ils peuvent prendre leur repos obligatoire dans de bonnes conditions. Frank Moreels: “La fermeture des parkings autoroutiers crée des goulets d’étranglement sur les parkings restés ouverts et contraint les routiers à stationner sur les entrées et les sorties des parkings. Situation qui ne profite nullement à la sécurité. Les routiers sont aussi de plus en plus souvent obligés de prendre leur repos sur la bande d’arrêt d’urgence parce qu’autrement, ils dépasseraient la limite de leur temps de conduite.”

Monsieur Jambon, prenez vos responsabilités !

En vue de réaliser le livre noir publié en mars dernier, l’UBT a organisé une enquête à laquelle ont participé quelque 1200 chauffeurs. Plus de 90% des routiers estiment que les parkings autoroutiers ne sont pas assez sûrs. Frank Moreels : “La politique menée actuellement est un emplâtre sur une jambe de bois. La fermeture de parkings ne résout nullement le problème. Il y a un manque criant de parkings sécurisés pour poids lourds, comme celui de Wetteren par exemple. On pourrait aussi utiliser plus efficacement les caméras de surveillance et surtout, il faut davantage de patrouilles. En effet, aujourd’hui, si un accident se produit la nuit, il n’y a plus de patrouilles pour assurer la sécurité sur les parkings autoroutiers comme l’a encore montré le parking de Gentbrugge sur la E17 où en août 2017, des routiers ont été attaqués. Nous avons besoin d’une politique claire, le ministre Jambon doit assumer ses responsabilités et employer tous les moyens pour assurer la sécurité des parkings. Il doit intervenir maintenant, pas l’an prochain !”

 

Lisez le livre noir sur les parkings autoroutiers de l’UBT de mars 2018 sur notre site.