23 juin 2022 : Journée du conducteur de bus

Après une absence de deux ans à cause de la pandémie du COVID-19, l’UBT-FGTB reprend le jeudi 23 juin ses activités en organisant la cinquième Journée du conducteur de bus.

Partout dans le pays nos militants fêteront leurs collègues sur des parkings pour bus très fréquentés en leur remettant un petit cadeau.

Grâce aux conducteurs de bus, leurs passagers peuvent en toute sécurité faire une excursion ou un voyage, les enfants peuvent aller à l’école ou à l’enseignement spécial et les travailleurs peuvent se rendre à leur travail. La crise du coronavirus a démontré encore une fois l’importance de ces services. Steven Steyaert, responsable UBT pour le secteur bus & cars : « Les conducteurs de bus sont un maillon indispensable de l’économie. Ils veillent à ce que les passagers puissent se rendre en toute sécurité à leur destination et à ce que pendant la crise corona, tout le monde ait pu se déplacer pour aller travailler ou aller à l’école ».

Mais les salaires de nombreux conducteurs sont beaucoup trop bas. Frank Moreels, Président de l’UBT : “Un conducteur de bus est un professionnel qui doit se former en permanence alors qu’il a un salaire horaire inférieur à celui d’une femme d’ouvrage. Pour gagner un salaire décent, ils passent de nombreuses heures au volant. Des semaines de travail de 60 heures ne sont pas une exception.. Joint à un déséquilibre entre travail et vie privée, cela fait que les jeunes ne se sentent plus attirés au métier et qu’il y a une pénurie de chauffeurs depuis de nombreuses années ”.

Cette Journée du conducteur de bus nous donne de nouveau l’occasion de souligner qu’il est grand temps que le conducteur de bus reçoive ce à quoi il a droit.

Jeudi 23 juin, nous nous rendons au Zilvermeer à Mol et à Pairi Daiza à Brugelette pour fêter les conducteurs et leur offrir de petits cadeaux. C’est l’appréciation et la reconnaissance pour le travail qu’ils font jour après jour, mais qui n’est malheureusement jamais estimé à sa juste valeur.