Semaine de l’intérimaire – L’UBT organise des actions dans les entreprises

“A travail égal, salaire égal”. Voilà le slogan avec lequel la FGTB défend les droits des travailleurs intérimaires et ce tout au long de l’année.

Mais durant la première semaine du mois d’octobre, nous passons à la vitesse supérieure à l’occasion de la “Semaine de l’intérimaire”. L’UBT, la centrale du transport affiliée à la FGTB, participe aux actions.

L’action reste nécessaire

Même si les règles sont claires, le travail intérimaire continue de prendre de l’ampleur. De plus en plus souvent, on berce les nouveaux travailleurs de fausses illusions pendant de nombreux mois en leur offrant des « contrats d’essai ». Mais il suffit qu’ils tombent malade un seul jour pour qu’ils se retrouvent sur le carreau ...

Même assiduité au travail, mais pas le même salaire

L’enquête réalisée par la FGTB en 2017 montre que les travailleurs intérimaires peuvent gagner jusqu’à 91 euros par semaine de moins qu’un travailleur fixe. Ils ne bénéficient pas de certains avantages réservés aux travailleurs fixes, comme un plan de pension sectoriel par exemple ou encore une assurance hospitalisation, des chèques cadeaux, etc.

L’UBT exige l’égalité de traitement des travailleurs intérimaires

Des représentants de la FGTB sont accueillis le 3 octobre au cabinet du ministre fédéral de l’Emploi Kris Peeters. Frank Moreels, président de l’UBT : ”L’UBT fera bien sûr partie de cette délégation. Mais notre action ne se limite pas à cette visite. Nous menons des actions dans bon nombre d’entreprises qui occupent un nombre important d’intérimaires!”

L’Union Belge du Transport mène, elle aussi, des actions dans les entreprises durant la semaine du 1er au 7 octobre. Frank Moreels : “Tout comme les autres centrales professionnelles de la FGTB, nous organisons des actions dans les entreprises. Nous informons les travailleurs et mettons le point du travail intérimaire à l’ordre du jour de la concertation avec les employeurs. Les travailleurs intérimaires gagnent moins, ont moins de congés et travaillent souvent dans de moins bonnes conditions de sécurité. C’est pourquoi nous remettons aux employeurs une demi-boîte à casse-croûte avec à l’intérieur un demi-calendrier des congés et des demi-gants de sécurité qui symbolisent pour nous la situation réelle des travailleurs intérimaires.”

Liste des entreprises/dates

Lundi 1er octobre :

  • Mainfreight – Zandvoordestraat 405, 8400 Oostende
  • Pieters Marine Harvest – Kolvestraat 4, 8000 Brugge
  • ECS/2XL – Lanceloot Blondeellaan 10, 8380 Brugge
  • Dematra – Karreweg 13, 9810 Nazareth

Mercredi 3 octobre :

  • Sketchers – Avenue du Parc Industriel 159, 4041 Herstal
  • Farnell – Rue de l’Aêropostale 6, 4460 Bierset
  • Coopervision – Première Avenue 32, 4040 Herstal
  • Bleckmann – Korte Mate 9, 9042 Desteldonk

Jeudi 4 octobre :

  • DSV Solutions – Evenstuk 4, 9042 Gent
  • DSV Solutions & DSV Road – Schoonmansveld 40, 2870 Puurs
  • Fiege – Koning Leopoldlaan 5, 2870 Puurs
  • CEVA – Rue de Luxembourg 5, 6180 Courcelles
  • CLW – Rue de Liège 80, 6180 Courcelles
  • DSV – Rue de Courrière 12, 7181 Familleureux
  • H&M – rue René Wattiez 8, 7011 Mons
  • DHL Parcel - Essenestraat 26, 1740 Ternat

Mercredi 10 octobre :

  • Essers – Transportlaan 4, 3600 Genk

Jeudi 18 octobre :

  • IKEA Distribution – Mercuriuslaan 549, 3600 Genk

 

En savoir plus?  Visitez le site www.droitsdesinterimaires.be