L'UBT cherche H/F qui est prêt à se remonter les manches

Tous les quatre ans, des élections sociales sont organisées en Belgique.

Elles sont l’occasion pour les travailleurs des entreprises privées d’élire leurs représentants dans les organes de concertation de leur entreprise pour les quatre prochaines années.
Dans les entreprises de 50 travailleurs minimum, les travailleurs peuvent élire leurs représentants au comité pour la prévention et la protection au travail. Dans les entreprises de plus de 100 travailleurs, ils peuvent élire leurs représentants au conseil d’entreprise.


Qui peut être candidat aux élections ?

Chaque travailleur avec un contrat à durée indéterminée (à l’exception du personnel de direction, du conseiller en prévention ou de la personne de confiance) et ayant une ancienneté d’au moins six mois dans l’entreprise peut être candidat aux élections de mai 2020. Les travailleurs intérimaires ne peuvent pas être candidats, mais à partir de 2020 ils pourront pour la première fois et à certaines conditions aller voter. Vous pouvez être candidat au conseil d’entreprise (CE) et/ou au comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT).


Quelles sont les missions du CE et du CPPT ?

Au conseil d’entreprise, vous pouvez participer aux décisions concernant le règlement de travail, le calendrier des vacances, la gestion de la caisse d’entraide (s’il en existe une dans votre entreprise), les critères de licenciement en cas de restructuration, le plan de transport ou l’octroi d’une indemnité vélo, la présentation du réviseur d’entreprise, etc.
Vous pouvez faire des propositions concernant l’emploi, les conditions de travail, la politique salariale, l’accueil des nouveaux travailleurs, le travail de nuit, la digitalisation, le travail faisable ... ou dénoncer certaines anomalies comme par exemple les contrats journaliers ou le manque structurel de personnel.
Le conseil d’entreprise reçoit également des informations sur la situation financière de l’entreprise. Vous avez la possibilité de poser des questions et de faire des propositions à ce sujet. Vous pouvez également interroger l’employeur sur ses intentions dans le domaine de la durabilité et de l’emploi.

Au comité pour la prévention et la protection au travail, vous discutez avec vos collègues délégués des problèmes en matière de santé et de sécurité des travailleurs dans votre entreprise. Vous pouvez discuter avec votre employeur de la charge de travail, des cadences, des accidents du travail et de leur prévention, de la maladie, des vêtements de travail, des équipements de protection individuels et collectifs, des outils de travail, ... Vous examinez comment informer vos nouveaux collègues et les intérimaires des risques que comporte leur travail et vous pouvez aider vos collègues en cas de reprise du travail après une maladie de longue durée.

En tant que membre du conseil d’entreprise ou du comité pour la prévention et la protection au travail, on attend de vous que vous informiez vos collègues, votre permanent et/ou votre propagandiste des travaux et du fonctionnement du CE.


Est-ce que je bénéficie d’une protection ?

Comme membre du CE ou du CPPT, vous vous efforcez d’aider et d’assister vos collègues travailleurs. Pour cette raison, la loi a prévu une protection contre le licenciement des candidats aux élections sociales. Mais cette protection ne débute que quatre mois avant la date des élections dans votre entreprise. Par conséquent, ne faites de la ‘publicité’ pour votre candidature avant la fin janvier.
Mais attention ! Cette protection ne vous donne pas le droit de faire n’importe quoi. Vous avez le droit de critiquer votre employeur ou la manière dont le travail est organisé dans l’entreprise, d’aider ou d’assister un collègue pendant les heures de travail, mais il faut toujours rester poli et faire preuve de respect.
En tant que représentant des travailleurs, vous avez un rôle d’exemple, agissez donc en conséquence.


ENSEMBLE

Comme membre du CE ou du CPPT, vous avez un certain nombre de responsabilités, mais vous n’êtes jamais seul dans l’exercice de votre mandat. Les permanents et les propagandistes de l’UBT connaissent très bien la situation dans votre secteur. Ils sont toujours prêts à vous aider et à vous conseiller, ils fourniront toutes les informations dont vous avez besoin et vous mettront en contact avec des délégués d’autres entreprises pour vous permettre d’échanger vos expériences et d’apprendre les uns des autres.
L’UBT organise aussi des formations pour ses délégués. Vous y apprendrez les ficelles du ‘métier’, le fonctionnement du CE et du CPPT, les techniques de négociation et la législation sociale.

Comment devenir candidat ?

Vous savez bien écouter, bien discuter ? Vous avez envie de vous engager au profit de vos collègues au travail ? Vous n’avez pas peur de négocier ? Alors, avançons ENSEMBLE.

Tout le monde veut que l’employeur s’occupe de la santé et de la sécurité des travailleurs, qu’il respecte les conditions de travail et de salaire, que les rythmes de travail soient supportables.
Tous les travailleurs savent que leurs droits, comme le droit aux jours de vacances, le droit à des vêtements de travail décents, le droit à des horaires de travail corrects, ... doivent être respectés.

Vous voulez en savoir plus ou poser immédiatement votre candidature ? Contactez un délégué de l’UBT dans votre entreprise ou le secrétariat local de l’UBT. Ou complétez le formulaire sur notre site internet ou dans cette brochure et envoyez-le à l’adresse suivante :


UBT-FGTB
Elections sociales (4e étage)
Paardenmarkt 66
2000 Antwerpen

 

SV 2020 metlogo FR